Archives de catégorie : l’ecriveur polygraphe

Augustes Pédales 2014

GB invité d’honneur d’un festival breton ? Si si. Pour le festival Augustes Pédales qui se tiendra les 26 et 27 avril prochains à La Mézière (20 km au nord de Rennes ) je serai en résidence  pour faire une installation à base de roues, créer un arbre à siestes, proposer une (cir)conférence sur l’histoire de la roue, un spectacle de contes de voyages, un bal  cycliste, montrer un diaporama sur le tour de la Méditerranée et un échange sur  » la voie cyclique », rien  que ça ! le menu  complet de l’édition 2014

un commentaire sympa…

Ben oui, c’est tellement rare un retour de lecture ! Quand le lecteur n’a pas apprécié, généralement  il ne prend pas la plume pour le dire à l’auteur. Mais même quand il a apprécié, c’est trop rarement qu’il prend le temps- la peine ?-de le dire à l’auteur. Qui en a pourtant tellement besoin. Pas pour satisfaire son narcissisme, mais pour se dire qu’il n’a pas tout à fait travaillé pour rien  si son texte a trouvé un écho. C’est tellement ingrat l’écriture ! Tu es musicien , comédien, plasticien, le retour est plus immédiat. Mais l’écriture… faut sans doute avoir un grain. Alors, une fois de temps en temps, un petit plaisir…my1my2

25 ans d’Encrier Renversé

La vénérable revue de nouvelles castraise, l’Encrier Renversé, souffle ses vingt-cinq bougies. Bel exemple de longévité dans le monde fragile de la nouvelle. Pour l’occasion, l’equipe éditoriale a sorti un numéro anniversaire spécial et ouvert ses colonnes aux 24 lauréats des éditions précédentes. C’est un vrai collector. Un numéro hors série et hors du commun aussi que propose la revue de nouvelles «L’encrier renversé» pour fêter son vingt-cinquième anniversaire. Un opus bien épais et surtout très complet qui rassemble des textes nouveaux des vingt-quatre lauréats du concours de nouvelles proposé chaque année depuis 1988 par l’Encrier.
Pour le directeur de la publication Gérard Charpentier : «Notre idée a été de demander aux anciens lauréats d’écrire un texte librement. Sur les 24 nouvelles que nous publions donc, il y a 18 inédits donc. Avec des textes remarquables d’auteurs qui, depuis leur passage à l’Encrier Renversé, ont souvent gagné en notoriété.»Vous y trouverez donc, pour la raisonnable somme de 10€, 24 nouvelles inédites, des entretiens avec les auteurs, etc…et bien sûr un (superbe) texte de GB, « l’égovoyage ».

le retour de Martin Glayre

hé hé, ça fait la deuxième année que je gagne le concours d’écriture organisé
par la Maison du Vélo à Toulouse. le thème cette année: un aventurier découvre la Ville Rose. Sympa, les textes sont lus en situation au cours d’une balade à vélo dans les rues de Toulouse. Allez, je ne résiste pas au plaisir de vous livrer mon texte en vieux françois, quelque part entre François Villon, Rabelais et Boileau :

LE RETOUR DE MARTIN GLAYRE

Autres fois baschelier fus aux escholes de Tholose. Or il y a force tems et ne me souviens goutte des leçons de théologie que nous dispensa Maistre Thibaud de Pechbusque, la malepeste l’étouffe. Seul me souvient les Sainctes Escritures, qui disent que quand il gèle il fait frescure.

Mieux ai la remembrance de maintes paillardises et des polides puscelles du barri Nau Bernat pour qui un jour nous nous bastimes comme des coquillards, Colin Miquet et moy, et l’estafilai d’un quart de joue. Pour les raisons desquelles banni fus de ladite cité, condamné pour mon inconduite à faire pénitence par pèlerinage piéton à Rome.
Outre ! Ne scay si ay trop godaillé en chemin avecque les Italiennes ou si les ditslieux estoient mille lieues plus prosches de Cathay que de Narbonne, mais force écume a coulé sous les ponts de Garomne quand derechef me voici en Tholose la Rose. ..(Visualiser le pdf)

l’intrépide centripète

Ca y est, après plusieurs mois de gestation, le site de l’Intrépide centripète est enfin opérationnel ! UN VOYAGE GÉODÉSIQUE ! UN PÉRIPLE GÉOPOÉTIQUE !
UNE ENTREPRISE LITTÉRAIRE INTERACTIVE ! L’intrépide centripète va partir à vélo à la recherche du Centre, son centre. Son fidèle secrétaire va l’aider dans ses recherches en gérant le Centre de Compilation des Connaissances Concentriques (4XC). Toi aussi, tu peux l’aider en lui précisant ce que tu sais du Centre.
Quelle aventure  !
cliquer

l’Intrépide Centripète

L’INTRÉPIDE CENTRIPÈTE

UN PÉRIPLE GÉODÉSIQUE !
UNE AVENTURE  POÉTIQUE !
UNE ENTREPRISE LITTERAIRE INTERACTIVE !
Ca y est !
Un beau jour, l’Intrépide Centripète a décidé de partir ( à vélo) à la recherche du Centre.
Avait-il trop roulé aux confins du monde ?
Peut-être était-il lassé d’être à la périphérie, à la circonférence, à la marge, décentré, déconcentré.
En un mot ex-centrique.
Pour toucher son Graal géographique- son Géograal- l’Intrépide Centripète sera prêt à toutes les aventures, ne négligera aucun détour.
Il enfourchera sa bicyclette vers les deux bouts, les trois points, les quatre horizons, les cinq continents, les Cyclades, les sept mers.
Finira t-il par atteindre- peut-être- son centre  à lui, son juste milieu ?
(même si le milieu et le centre, c’est pas pareil, mais ne compliquons pas).
Alors suivons l’Intrépide Centripète dans son périple concentrique.
Lui, il nous tiendra en haleine par ses carnets de voyage, le récit au jour le jour de ses découvertes, ses rencontres, ses déconvenues aussi car on peut bien se douter que le Centre ne laisse pas facilement approcher. Vous, vous pouvez aussi l’aider par vos témoignages, vos informations.
Vos contributions, si modestes soient-elles, pourront lui être utiles dans sa quête.
Toi  aussi, participe à l’exaltante expédition de l’Intrépide Centripète à la recherche du Centre !
Si tu as une quelconque idée du lieu où pourrait se trouver le Centre,
si tu as des indices,
si un jour tu l’as approché,
si tu connais l’homme qui a vu l’homme qui a vu le centre,
si tu connais quelqu’un qui pourrait fournir une information (fiable, bien entendu ),
n’hésite pas  à le faire savoir au Centre des Données Concentriques de l’Intrépide Centripète (CDC)
Un site dédié devrait voir le jour ces prochaines semaines, rassemblant témoignages, dessins, commentaires, cartes,récits, suggestions.
Il sera l’amorce d’une aventure littéraire interactive où l’on verra se construire, semaine après semaine, avec votre aide,
le récit haletant- forcément il a le temps-de cette saga hors du commun.
En attendant, les 1° infos peuvent être envoyées à
moi
qui assurera le secrétariat de l’Intrépide Centripète et du CDC.
Précisez juste si vous souhaitez garder l’anonymat ou si au contraire vous tenez à voir mentionné votre nom dans cette aventure.
merci par avance de votre collaboration.

intrepide-centripete

L’outre-frontière et l’Encrier Renversé

Une critique sympa dans L’Encrier Renversé n° 64 (tout copinage mis à part,
évidemment ):
« Ce recueil rassemble quatorze nouvelles sculptées à la main de cet auteur riche de multiples influences (il s’affuble lui-même des sobriquets d’ermite précoce, plasticien ferrailleur, écriveur polygraphe, militant écolo, cycliste méditerranéen, dresseur de pierres, conteur déjanté …) C’est une anthologie des meilleurs textes de GB que nous proposent  ici les éditions Périé. Bref, derrière ces écrits qui ne peuvent laisser indifférent, on trouvera une grande sensibilité, une fantaisie iconoclaste,et, sous-jacentes, les préoccupations de notre temps(…) à découvrir  ! »