cagadous secous

En occitan normalisé cagadors secòs, en français toilettes sèches. Bref, inutile de tourner autour du pot, c’est bien de nos déchets intimes qu’ il s’agit. Pourquoi encombrer les stations d’épuration avec nos matières fécales ?  Pourquoi dépenser  douze litres d’eau à chaque tirage de chasse ? Plutot que de chercher du coté de Freud  des explications d’ordre psychanalytique, il s’agit avant tout d’un geste de bon sens, sinon politique .     » Quoi ? vous faites caca dans de l’eau potable ?  » s’exclamait un petit Africain. Donc  choix assumé d’utiliser un seau ( en inox, plutôt qu’en plastique pour éviter les mauvaises odeurs ) et de la sciure gratuite de la scierie d’à coté. On vide le seau de 15 litres tous les 2/3 jours. Tous les jours s’il y a du monde. Dans ce cas, chacun participe  à tour de role. Le seau est vidé en tas près du jardin. Notre compost va « murir  » 2 ans. Certains préconisent de l’utiliser au bout d’un an. Nous on va attendre vingt quatre mois, autant pour des raisons psychologiques que pour sa maturation, et puis parce qu’on a la place, avant de rendre à la terre ce qu’elle nous a donné…cagadou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *