traiter nos eaux grises

Eaux grises, c’est à dire les eaux « usées » qui sortent de la maison : évier, lave-mains, douche, lave-linge et lave-vaissselle. Puisque pour le reste, les eaux …hum…marron foncé, nous avons des toilettes sèches. Nous avons opté pour la phytoépuration : un bac unique d’environ 10 mètres cubes  (3 équivalents/hab ) rempli de lits de gravier, gravillon et pour finir sable. Ce bac est ceinturé par un « chemin de ronde » en douglas qui permet de faire le tour de l’installation et recouvert par une grille piétonnière pour protéger des intrusions ( enfants, animaux domestiques, rongeurs…) Les eaux chargées percolent  à travers ces différents lits pour passer ensuite dans un drain et s’écouler ensuite dans une zone d’épandage. Le filtre vertical  est planté de roseaux (phragmites australis ), la zone d’épandage de plantes variées (iris pseudoacore, juncus effusus… ) pour un aspect esthétique satisfaisant, nous avons décidé « d’habiller » le bac en polyéthylène d’une ceinture en pierres sèches. Cette ceinture forme un talus sur lequel  pousseront des plantes d’agrément.station

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *